Nanga Boussoum en Carladès

CERTIFICAT D'ENGAGEMENT

 

 Vu le dossier de synthèse présenté à l’Association Humanitaire « Nanga-Boussoum en Carladès », par Mr OUEDRAOGO Amadé, DPEBA du SOUROU,  lors de la rencontre dite d’arbitrage le 27 octobre 2012, à Polminhac ( Cantal-France) par lequel il fait état de la nécessité de construction d’un CEG à Boussoum,

 Vu le compte-rendu de réunion qui s’en est suivi par lequel le Conseil d’Administration de l’Association «  Nanga-Boussoum en Carladès » donne un accord de principe afin que la demande de création du CEG soit déposée au plus tôt auprès du Ministère de l’Education Nationale,

 Vu le rapport de mission rédigé par monsieur OUEDRAOGO Amadé en novembre 2012, dans lequel il note comme « acquis à capitaliser », l’ouverture d’un CEG, précisant que l’accord de principe obtenu de l’association « Nanga-Boussoum en Carladès » portait dans le sens de l’accompagnement à la réalisation par la recherche de mécénat,

 Vu  la lettre de Mr DRABO Tio Mori, Président du Comité Villageois adressée à Monsieur le Ministre de l’Enseignement Secondaire et Supérieur, le 14 janvier 2013, par laquelle il sollicite l’ouverture d’un CEG à Boussoum, cosignée par Monsieur ZERBO Yacouba, maire  de Tougan, MMrs BORO Karim et BORO Ousmane Toro, tous deux conseillers du village, et Mr BORO Lassina, Président de l’A.P.E.,

 Vu l’information reçue de Mr BASSEMO Bassana, Directeur de l’Ecole de BOUSSOUM A, le 12 avril 2013, faisant état d’une rencontre entre les autorités locales pour la délivrance de l’attestation de cession du terrain à construire,  

 Considérant que les termes, ici rapportés, des Statuts de l’Association « Nanga-Boussoum en Carladès » sont en adéquation avec ce projet : « Cette association a pour but de contribuer à titre permanent au développement des territoires ruraux de la commune de Tougan, Province du Sourou, dans le sud Sahel, sur le plan socio-éducatif : instruction, santé, cadre de vie »,

L'Association « Nanga-Boussoum en Carladès » dont le siège social est à Polminhac - Cantal - France –

 A C C E P T E   DE  S’ E N G A G E R  

dans L’ACCOMPAGNEMENT

à la CREATION D’UN CEG à BOUSSOUM

 

Etant entendu que :

Comme le précisent Mr le DPEBA dans son rapport de mission  et Mr le Président du Comité Villageois, la participation demandée à l’Association ne peut être qu’un accompagnement à la réalisation par la recherche de mécénats, un soutien à la réalisation de l’infrastructure.
Tous les moyens qui pourront être mis en œuvre par la population locale pour l’édification du gros œuvre afin de réduire au maximum les coûts de réalisation et les frais de transport devront l’être. ( l’expérience de l’architecte Diébédo Francis Kéré qui a fait construire en 2001 l’école de Gando - Province Boulgou-Tenkodogo- , en utilisant au maximum  les matériaux existant sur place et le savoir-faire local  pourrait servir de référence). Site internet : http://www.mewyovo.net/2012/10/diebedo-francis-kere-atchitecte.html

Toutes les recherches d’aides financières : émargements aux  dotations ou subventions d’Etat ou de collectivités locales devront l’être.

 L’Association « Nanga-Boussoum en Carladès » s’est impliquée jusqu’alors et chaque année dans l’accompagnement scolaire du premier niveau ( du CP au CM2 ) à hauteur approximative de 1000 euros annuels soit 656 000 CFA. et qu’elle compte poursuivre l’accompagnement de cet enseignement de base mais qu’il conviendra de trouver à terme une variable d’ajustement, afin de dégager une participation pour le collège.

 L’Association « Nanga-Boussoum en Carladès » a par ailleurs, compris la cohérence du projet global dans lequel s’inscrivent, en plus du CEG, le Centre d’Alphabétisation, le jardin d’école et la bibliothèque scolaire, structures qu’elle compte bien accompagner sur la période 2013-2014.  

 L’Association « Nanga-Boussoum en Carladès » ne dispose pas de fonds propres suffisants pour répondre financièrement à un projet de grande amplitude, mais fera appel à mécénats.

 En conséquence, la condition sine qua none pour que nous puissions entreprendre la recherche de fonds repose sur l’envoi rapide des justificatifs énoncés ci-dessous.

  1. notification de l’accord du MENA, dûment signée, pour la construction du CEG à Boussoum.
  2. réalisation par le maître d’œuvre d’un document présentant le descriptif et l’estimatif du projet tel qu’ébauché par Mr le DPEBA dans son dossier de présentation : matériaux  (ciment-fer-tôles-portes-fenêtres-sable) Matériel ( bureau-tables-bancs-chaises-armoires).

 

Fait à Polminhac, le 18 avril 2013, pour servir et valoir ce que de droit.

Pour l’Association « Nanga-Boussoum en Carladès », la Présidente :                                                                                                                                                                  F.LAPORTE