COOPERATION DECENTRALISEE  Partenaire de l'agglomération rurale de Boussoum ( 4500 hab.) Cne de Tougan - Sourou / BURKINA FASO. Développement durable : santé-scolarité-coopérative de travail des femmes Logo061 7

Nanga Boussoum en Carladès ...........France / Burkina-Faso ...................

ASSEMBLEE GENERALE 2021

Le 8 janvier.

Présents : MMrs BONHOMME André et PRAT Guillaume.
BONHOMME Candie, MANIAVAL Marielle, DELANOUE Sylvain, AMBLARD Maryline, FLEYS
Edith, BESSIERES Florence, LAPORTE Francine, PRIVAT Huguette, TOURDE Paulette, VESPA
Dominique, LALLEMENT Catherine, MAZARD Sophie, PINQUIE Jeanine.
Charles PINQUIE, Jean et Jeanine MORZIERE.
Excusés : COLLET Valérie, NOURISSON Nicole, TRARIEUX Annie, RESSOT Marie.Mr le maire de Calvinet, l’Association Carlades Abans, l’Association Rivages.


ACCUEIL, ordre du jour ( parFlorence)
Bienvenue à cette Assemblée Générale de Nanga Boussoum. Merci d’être là même si comme l’an dernier se réunir est devenu rare et précieux. Toutes les précautions ont été prises pour le mieux et nous sommes heureux de pouvoir vous confirmer que Nanga Boussoum continue avec toujours autant d’envie de passion et de sérieux malgré tout.
Nous voulions aussi vous faire part que là-bas ils ont plus que jamais besoin de nous car l’année fût difficile et l’espoir reste faible.
Je vous propose le déroulé suivant : Francine fera l’introduction, nous procéderons à la validation du nouveau règlement intérieur, nous ferons le bilan des actions en France, des actions au Burkina, Paulette fera le bilan financier de l’année. Nous nous projetterons sur l’année 2022 avec Francine et Huguette fera le bilan moral de l’année 2021. Nous procéderons au renouvellement du CA. Puis nous terminerons cette Assemblée Générale par le traditionnel mot de la Municipalité de Polminhac.


INTRODUCTION ( parFrancine):
Je remercie très chaleureusement André Bonhomme et Guillaume Prat pour leur présence, leur écoute, leur disponibilité, l’aide qu’ils nous apportent en tant qu’élus et à titre personnel.
Déjà un an de passé et nous voici dans la même configuration que pour l’AG précédente en janvier 2021. C’est assez difficile à vivre, en effet …
Pour autant, nous sommes encore dans la période des voeux et permettez-moi de vous les présenter de vive voix : je souhaite à chacun de nous ici en France une bonne santé, le reste suivra … Je souhaite à chacun de nos amis, au Burkina et à la population entière de retrouver la sérénité, la paix et la joie de vivre.
Tous ces voeux nous les échangeons virtuellement … Heureusement qu’il y a les réseaux sociaux, qu’il y a whatsapp.
Ah ce whatsapp !... Chacun des membres de NBC utilise le groupe de communication que nous avons créé il y a 2ans, c’était au début du covid… C’est un outil formidable qui permet de rester unis, de relancer la motivation quand elle flanche, de s’informer, de discuter, de garder du lien social. Mais ça peut devenir aussi un outil agaçant lorsqu’on y fait la causette ou, paradoxalement quand on ne répond pas à un message signalé urgent … Oui, faisons en sorte que cet outil si utile pour nous, membres du Conseil d’Administration soit utilisé à bon escient. Jetons-y un oeil chaque jour, c’est vite fait. C’est un petit souhait pour 2022 !
Vous allez dire, n’y a-t-il pas des sujets plus importants que WHATSAPP ? Et si, bien-sûr… et si, hélas !
Parlons de notre monde, malade de partout :
➢ Malade du covid galopant qui nous prive d’un certain nombre de participants, cas contacts, à cette AG aujourd’hui ; un covid qui nous bloque dans nos manifestations, ballons du soleil raccourcis, concert de Raulhac un peu vide et bien sûr, la fête des 10 ans prévue le 28 novembre qu’on espère quand même faire au printemps.
➢ Malade des conflits çà et là, des guerres, du terrorisme galopant, lui aussi ! Le Bur-kina est complètement impacté maintenant. Sa carte est presque totalement dans le rouge. Un terrorisme qui tue, qui fait fuir les populations vers le sud du pays, qui les affame, qui oblige à délocaliser les classes d’examen vers les villes qui sont sous contrôle armé, qui retarde le départ du container !
Imaginez-vous dans un bateau au milieu d’une tempête, pas d’un grain qui passerait bien vite, mais d’une tempête ! Et bien c’est ainsi que nous pouvons représenter NBC en ce moment ; nous devons affronter 2 fléaux : ici le covid ; là- bas, les conséquences du terrorisme. Oui, c’est dur, mais nous devons garder le cap, nous ne flancherons pas ; ni Huguette, ni moi ne lâcherons la barre dans ces conditions difficiles tant que vous, matelots, assurerez vos postes respectifs sans faiblir ! Un coup de mou, et nous mettons la motivation de toute l’équipe en danger ! N’oublions pas que notre engagement est fort : plus que jamais, à Boussoum, dans ce Sahel si rude, des enfants, des femmes, des hommes, des institutions comme l’école ou la santé comptent sur nous : ils vivent une situation de guerre, ils ont la peur au ventre, certains suivent par facebook ce que nous faisons ; notre dynamique les encourage !
Alors, c’est un merci particulier que j’adresse à tous les membres bienfaiteurs et sympathisants de NBC qu’ils soient d’ordre privé ou d’ordre public ; leur soutien est précieux, indispensable pour le moral des troupes !
Un merci tout aussi appuyé à vous, membres actifs de NBC parce que vous répondez présents lors des manifestations, vous savez vous organiser en commissions de travail, mettre en place des roulements de présence, lors des marchés par exemple … savoir qu’on peut compter sur chacun d’entre vous, est un grand soulagement pour les membres du Bureau.
Les 6 membres du Bureau, c’est la cabine de pilotage, c’est la place ingrate pour les 2 secrétaires, les 2 trésoriers, les 2 présidentes. Les tâches sont souvent lourdes, (mal rémunérées ; rions un peu !! ) Il faut les assumer dans leur intégralité et je sais bien que parfois, la tentation est grande de se dire que ça fera bien comme ça ! Oui, il faut de la rigueur, de la constance … et du temps ! et c’est pour ça que depuis l’an dernier, les postes sont doubles afin que le travail soit partagé. Je pense que c’est la bonne formule ; il faut la mettre en pratique. C’est difficile de travailler en binôme, nous en faisons l’expérience Huguette et moi. Mais on ne le vit pas trop mal quand même !!
Voilà mes amis, en ce début d’année, je voulais vous retrouver unis autour de cette belle cause qu’est l’action humanitaire, avec des pensées positives pour Nanga-Boussoum, et optimistes pour la coopération que nous portons ; encore et toujours accompagnés par des collectivités, des entreprises, des institutions, des personnes publiques et des particuliers qui donnent du sens à la fraternité.


VALIDATION DU NOUVEAU REGLEMENT INTERIEUR (par Florence)
Le règlement intérieur n’avait pas été changé depuis 3 ans. Il nous paraissait important, en réunion de Bureau, d’alléger quelques points, d’en supprimer d’autres afin de le faire
vivre de manière plus adaptée à notre « époque » et à nos dépenses. Les principaux points dont nous demandons une validation sont : la suppression des commissions (santé, éducation, travail des femmes), la suppression de l’affectation à l’éducation des bénéfices des marchés, la suppression de la vice-présidence et la validation d’une possible co-présidence et enfin le passage de la cotisation de 5€ à 6€. Le nouveau règlement sera mis en pièce jointe.
Après lecture des chapitres qui évoluent, l’Assemblée Générale accepte à l’unanimité le nouveau règlement intérieur.


BILAN D’ACTIVITES EN FRANCE ( par Florence)
➢ Action liée au partenariat entre l’opération « un toit pour apprendre » et l’Education Nationale, action reportée qui aurait dû avoir lieu en 2020:
Vente à Vézac d’objets confectionnés par les 6 classes de l’école
Collecte de matériel scolaire par l’école de Vic
On attend, pour 2022 nous l’espérons, les actions des écoles de St Ilide, du collège de Vic qui pour l’instant ne nous ont pas contacté.
➢ Les Marchés de Noël 2020 ( qui abondent la trésorerie 2021) n’ont pas pu avoir lieu
➢ 2 concerts (à Raulhac le 30 juillet et au théâtre d’Aurillac le 10 octobre) ont pu se tenir. Remerciements à Camille Privat, à Aldo Ripoche, et à Luo Chin Le Bot qui ont répondu présents alors que les conditions étaient difficiles. Remerciements au directeur du théâtre qui met sa salle et ses ouvreurs à disposition de l’association. Merci aussi à la paroisse de Vic qui a permis l’utilisation de l’église de Raulhac.
➢ Action Chocolats « Initiatives » supervisée par Valérie qui a été très bien suivie cette année.
➢ Week –end jeux traditionnels qui n’a pas fait de bénéfice mais qui nous a permis de présenter le jeu du Yoté (un jeu présent dans toute l’Afrique de l’Ouest) et de présenter des awalés fabriqués au Burkina. L’action était chapeautée par l’association « Carladès Abans » qui nous a permis de tenir un stand gratuitement et nous les en remercions.
➢ Les ballons du soleil ont de nouveau été au rendez-vous et ça a été une véritable joie de retrouver notre action fétiche en ce mois de juin 2021. Franc succès pour nous et mille remerciements aux clubs qui ont répondu présent : Cère et Rance Foot (Saint Mamet), FC2A (Aurillac-Arpajon), CSA (Arpajon), USM (Murat), EYJJ (Ytrac-Espinat), Entente-Vallée de l’Authre (Jussac) et Cère FC1 et 2 (Vic- Polminhac)
Merci aussi au district du Cantal, à la Mairie de Polminhac qui a fourni les infrastructures, au Conseil Départemental et également à tous nos sponsors qui ont fait de cette journée une réussite.
➢ La Dernière action a été la vente ( en interne), bien malgré nous, des gâteaux qui devaient être vendus lors de la fête des 10 ans de NBC ; fête reportée à cause du covid, et qui, nous l’espérons devrait avoir lieu au printemps.


BILAN D’ACTIVITES AU BURKINA ( par Florence)
Faute de pouvoir se rendre sur place, les actions à Boussoum ont été essentiellement des dotations, des travaux de maintenance ou des achats de matériel. Il faut savoir qu’il a fallu réagir vite compte tenu de la situation critique au nord du Burkina, une zone qui a été fortement touchée par les incursions de groupuscules islamistes qui ont mis la peur et le désordre dans le village.
Nous avons en effet participé par exemple aux frais inhérents à la délocalisation de la classe de CM1 CM2 et 4 et 3 eme du collège.
➢ Contributions spéciales pour cause de terrorisme
- Délocalisation année scolaire 2020/2021 : A compter de février, location de locaux pour les classes d’examen primaires ( CM1/CM2) et CEG (4ème/3ème )
- Délocalisation année scolaire 2021/2022 : A compter de novembre, apport financier pour la mise en oeuvre des activités pédagogiques pour les 4ème/ 3ème délocalisées à Tougan.
- Achat de matériel : Des tableaux chevalets ont été achetés pour les classes délocalisées à Tougan dans des locaux d’emprunt.
➢ Dotations
- Dotation scolarité écoles primaires 2021/2022 (il s’agit d’une dotation annuelle)
- Dotation pharmacie COGES au dispensaire de Boussoum (dotation trimestrielle)
- Dotation pour achat de graines à l’association Gnongondémé (dotation ponctuelle)
➢ Travaux d’entretien
- Réparation de la pompe à eau de l’école
- Réfection du plafonnage + rebouchage du toit au CSPS ( centre de santé)
- Réparation des machines à coudre de Gnongondémé ( coopérative de travail des femmes).
➢ Infrastructures
Construction de tableaux + bancs en maçonnerie à l’Ecole Boussoum B pour favoriser des ateliers d’apprentissage, hors classe.
La construction du radier pour poser le container (lequel devrait être acheminé en janvier ou février 2022) a été financée mais les travaux sont retardés pour cause de menace terroriste.
Indemnités au personnel
La bibliothécaire et les 2 agents d’entretien n’ont perçu qu’une partie de leur indemnité. Les services ont été non faits pour cause d’insécurité.
➢ Plantations d’arbres
Une plantation d’arbres était prévue par les élèves du CEG à Boussoum dans le cadre d’un projet pédagogique. A ce jour, la somme allouée n’a pas été utilisée pour cause de menace terroriste.


BILAN FINANCIER ( par Paulette)
Paulette et Sylvain présentent et détaillent un bilan financier positif (solde positif de 2983,94€ avec 9195,41€ de charges et 12179,35€ de produits).
Il y a actuellement 11849,27€ sur le livret A et 702,87€ sur le compte courant.
Le compte d’exploitation 2021 est à lire en détail en pièce jointe.


PROJECTION SUR 2022 (par Francine)
➢ Les reports 2021
- Envoi du container : pas de précipitation car le convoi est risqué. On en profi-tera pour mettre encore quelques colis et aussi pour prévoir l’achat d’une imprimante.
- La fête des 10 ans de NBC a dû être reportée bien malgré nous. Il reste à en définir la date (mai ?).
➢ Les actions à reconduire
- Chocolats objectif 1000 € pour la prochaine vente
- Tournoi ballons du soleil : il faut s’y atteler et caler la date au + tôt
- Prochain Concert au théâtre la date est calée : 15 octobre
- Les marchés sous la tutelle de Marielle qui assure à la perfection et qui se démène pour chercher de l’artisanat, ce qui n’est pas chose facile quand on ne peut aller sur place (merci à Jean-Claude et à la fille de Marielle qui renflouent régulièrement notre artisanat).
➢ Les actions possibles
- Les Interventions scolaires vont être continuées dès qu’il y aura des demandes.
- Nous souhaitons également participer à des actions inter-associatives, soit sur de-mande, de la mairie de Polminhac par exemple, soit sur notre initiative.
- Il faut aussi réfléchir sur la prochaine mission que l’on souhaite vivement … mais pas n’importe comment bien sûr !
➢ L’accentuation de notre visibilité dans le monde associatif
- Nous demanderons l’Agrément Jeunesse et Education Populaire
- Nous mettrons à jour le site car nous avons opté pour l’extension de connexion pour pouvoir y intégrer plus de vidéos et d’ images.
- Nous renouvellerons la mise à jour sur le Resacoop (réseau qui regroupe les associa-tions de la région AURA))
- La présentation de notre association à l’intercommunalité est à organiser. Sur le territoire du Carladès, A peine plus de la moitié des communes nous apportent leur soutien. Est-ce un manque d’information, d’intérêt ? Pour nous, il ne s’agit pas uni-quement d’argent mais de faire connaître l’action de coopération que nous portons.
- Il faut également réitérer la demande auprès du Crédit Agricole pour une ristourne annuelle sur les frais d’envois.
➢ A Boussoum
- Nous venons de mettre à disposition de Ramatou, la petite moto donnée par Rémi contre l’entretien régulier des locaux que NBC a construits.
- Nous maintiendrons les dotations santé et scolarité.
- Nous serons peut-être appelés à répondre à un besoin alimentaire en avril/mai. Les récoltes ayant été mauvaises et la pauvreté grandissante.
- Il faut également trouver un endroit où déposer le container en partance, car il va rester sur place, pourquoi pas à Tougan vu l’insécurité en brousse.
- Dans un mois, Jean-Claude FRANCOIS doit se rendre au Burkina, il sera notre relais pour appréhender au mieux la situation sur place.


BILAN MORAL ( par Huguette)
Huguette se réjouit des bons résultats de l’année, qui est loin d’avoir été blanche malgré tout. Elle insiste sur le rôle de Mr Matière qui propose un nouveau container pour l’an
prochain. C’est un mécénat incontournable pour notre association et on l’en remercie vivement.
Elle se réjouit également du faible taux de cas COVID graves au Burkina même si c’est dû au fait que le paludisme continue à être particulièrement meurtrier.
Le major du Centre de santé nous remercie pour l’aide que l’on apporte. Il se plaint de la faible aide de l’état qui paraît démissionnaire dans de nombreux domaines. Les contacts sont toujours riches mais il faut les relancer souvent.
Elle se réjouit aussi du partenariat qui se met en place petit à petit entre le CMC d’Aurillac et l’hôpital de Tougan. Le CMC s’engagera, sur convention bilatérale, à fournir tout le matériel obsolète, mais en état de marche. Le don de l’autoclave (stérilisateur géant) a été une étape notable de ce futur partenariat.
Elle se réjouit également de tout le matériel qui remplit le container. Merci à toutes les petites mains qui ont oeuvré à mettre le local en ordre. A ce sujet, on demande que le local cesse d’être un « dépotoir » : Chaque personne qui dépose des affaires doit s’assurer qu’elles sont en bon état, lavées, qu’elles correspondent à un besoin et qu’elles sont encartonnées avec le contenu écrit au-dessus. Si chacun fait cet effort, il y aura moins de travail de rangement.
Pour finir, elle parle d’une co-présidence qui peut s’avérer lourde si elle n’est pas « tournante ». Francine renchérit en préparant son départ de la co-présidence qu’elle ne peut pas envisager cette année au vu de la période si mouvementée.


LES PRISES DE PAROLE :
Marielle prend la parole pour dire qu’il sera très difficile de relayer cette co-présidence qui fonctionne bien. C’est un travail à plein temps que peu de gens seront, à son avis, susceptibles de faire.
Maryline reprend cette idée en observant qu’il est difficile de mobiliser les jeunes qui sont souvent absents du monde associatif, d’autant plus que la période est au repli sur soi. Il est normal d’avoir des moments d’épuisement. Il ne faut jamais que notre implication soit une contrainte.
Elle souligne dans un autre registre, l’implication du monde de l’entreprise.
Elle veut citer Leclerc qui répond toujours présent alors même que la sollicitation est fréquente, qu’elle connait des changements fréquents de dernière minute.
Hauts les coeurs les amis, pas de pessimisme !


RENOUVELLEMENT DU CA, AU TIERS SORTANT ( par Florence)
➢ Le CA comporte 15 membres actuellement :
Maryline AMBLARD, Florence BESSIERES, Candie BONHOMME, Karidia BORO
Valérie COLLET, Sylvain DELANOUE, Edith FLEYS, Catherine LALLEMENT,
Francine LAPORTE, Marielle MANIAVAL, Sophie MAZARD, Jeanine PINQUIE,
Huguette PRIVAT, Paulette TOURDE, Dominique VESPA.
1- Y a t-il des personnes qui souhaiteraient démissionner du C.A? > NON
2- Selon le tiers sortant, et par ordre alphabétique, Sophie Mazard, Jeanine Pinquié, Huguette Privat donc déclarées sortantes et seront reconduites.
3- Y a t-il d’autres personnes qui souhaiteraient intégrer le C.A? > NON
4- Passage au vote : Le nouveau C.A de l’année 2022 est validé à l’unanimité.
Une prochaine réunion du Conseil d’Administration est programmée afin d’organiser et valider un nouveau bureau.


MOT DE LA MUNICIPALITE (représentée par le Maire Mr Bonhomme et son conseiller délégué aux associations Guillaume Prat)
Mr le maire regrette que cette année les voeux du maire aient été annulés. C’est avec d’immenses regrets qu’il se voit obligé d’annuler des rendez-vous importants sur sa commune. C’est un rôle ingrat d’autant plus que les associations font vivre la commune. C’est donc avec joie qu’il nous envoie, en son nom et au nom de la Municipalité de Polminhac tous ses voeux de réussite et de bonheur pour notre association. Il nous félicite pour les actions menées avec autant de détermination. Il pense aux ballons du Soleil qui ont été vécus comme une bouffée d’air pur dans la morosité de l’année.
Il nous demande d’être fiers de nous comme il est fier de nous. Il faut du courage pour faire ce que l’on fait !
Mr Prat sent bien la morosité qui pourrait nous submerger : que de contraintes budgétaires, sécuritaires, d’éloignement, auxquelles nous devons faire face ! Mais on garde le cap… Il veut louer notre implication au niveau inter-associatif, lors de la fête de Polminhac, lors des journées environnement, lors de la fête des associations. On répond toujours présent.
……………………….
Avant de lever la séance, (sans lever le verre, prudence anti-covid obligeant !) nous reconnaissons « qu’on est bien à Polminhac et que les rapports entre la mairie et le milieu associatif sont très agréables ; Nanga Boussoum sait l’apprécier ! ».