Ensemble pour 2013 !

SAMEDI  27 octobre 2012 10H

 OBSERVATION DU SYSTEME EDUCATIF

Et ECHANGES RECIPROQUES DE SAVOIRS

 

REUNION EXCEPTIONNELLE DU CONSEIL D’ADMINISTRATION


  Nous sommes arrivés au terme des visites en milieu scolaire ou éducatif.

Ecole publique de POLMINHAC

Ecole d'application des Frères Delmas

Collège et lycée Saint Eugène ( établissement privé sous contrat d'Etat)

Pôle Agricole : CFPPA

CFAS : Centre de Formation d'apprentis, spécialisé ( Structure associative Loi 1901 )

E2C : Ecole de la 2ème Chance  ( Structure associative Loi 1901)

Ecole Maternelle publique de VIC SURCERE

Réseau d'Aide Maternelle de la Vallée de la Cère

 

Ce matin nous nous retrouvons autour de Mr OUEDRAOGO et de Mr BASSEMO pour les entendre nous présenter les besoins afin de faire de Boussoum une cité éducative.

 Avant la séance de travail, nous écoutons avec attention la diffusion sur la radio RPA de l’entretien que nous avait accordé le journaliste, jeudi.

C’est un bon entretien qui est passé sur les ondes dans son intégralité.

 

SEANCE DE TRAVAIL :

 Etaient présents :

Mrs OUEDRAOGO, BASSEMO responsables éducatifs du SOUROU,

Francine LAPORTE, Pdte de l’Association

Agnès LAVAGNE-COMBELLE, vice Pdte en charge de la Commission SCOLARITE 

Hervé SIOZARD vice Pdt en charge de la Commission SANTE

Nathalie FELGINE, secrétaire

Florence BESSIERES, Secrétaire Adjte

Annie ROBERT, Trésorière Adjte

Mmes et Mrs Valérie COLLET, Manou PERIER, Corine SIOZARD, Alex BOISSIER, MLine AMBLARD, Erick SIMON, J.Marie TOULAT

 

Monsieur OUEDRAOGO expose le contexte et les justifications qui l’ont conduit à élaborer le projet qu’il nous a remis  et qui va supposer très certainement plusieurs tranches de réalisation.

4 projets de création d’infrastructures sont ciblés pour faire de Boussoum un pôle éducatif sous la dénomination de cité éducative:

-                                       création d’un CEG à Boussoum

-                                       création d’un jardin d’école

-                                       création d’un Centre Permanent d’Alphabétisation et de formation pour adultes et autres

-                                       création d’une bibliothèque

 

 

Création d’un CEG :

Il est demandé à Monsieur le DPEBA de bien vouloir construire un projet argumenté faisant ressortir le descriptif et l’estimatif, les partenaires financiers, les plans de l’infrastructure projetée et le calendrier de réalisation. 

L’accord de principe est donné par le Conseil d’Administration de Nanga Boussoum en Carladès afin que la demande de création du CEG soit déposée au plus tôt auprès du Ministère de l’Education Nationale.

De son côté, l’Association va tout faire pour rechercher des mécénats.

 

Création d’un jardin d’école :

Il est demandé à Monsieur le Directeur de BOussoum d’élaborer un projet réaliste sur lequel seront renseignées les différentes dépenses relatives à ce projet.

L’intérêt de la mise en place de ce jardin, les objectifs à atteindre devront être clairement explicités.

Lors de notre visite à l’Ecole de la 2ème Chance, ce jeudi, nous avons rencontré des jeunes prêts à s’investir pour aider au financement d’un tel projet.

Mise en place possible : année 2013

 

Bibliothèque de village :

La place de la lecture dans l’évolution  culturelle d’un groupe social n’est plus à démonter. Aussi, sommes-nous en totale adéquation avec ce projet.

Il convient cependant de le formaliser en précisant le mode de fonctionnement de cette bibliothèque-centre de ressources.

Si un local a déjà été retenu ; c’est bien. Il faut cependant qu’il soit assez vaste pour encourager la rencontre autour du livre.

Une collecte de fond documentaire et d’ouvrages variés va s’organiser parmi les membres de l’association et sera expédiée par conteneur dès que possible. L’excédent non utilisé par Boussoum sera affecté à l’Inspection de TOUGAN qui devrait se voir dotée de 12 ordinateurs de bureau.

Mise en place possible : année 2013

 

Centre Permanent d’Alphabétisation et de Formation

Cette structure complètera la cité éducative de Boussoum et s’adresse plus particulièrement à l’éducation des adultes ou des jeunes hors circuit scolaire.

Cela suppose peut-être une réflexion plus élargie. Il est demandé un peu plus de précisons sur ce projet.

Projet en attente.

 

De son côté, Mr BASSEMO fait ressortir les urgences de type fonctionnel sur l’école de BOUSSOUM :

-                                             2 bureaux des maîtres

-                                             10 tables-bancs

-                                             4 chaises

-                                             3 armoires

-                                             L’achat de vivres pour la cantine ( 600 enfants) pour 2 mois, en complément de la dotation d’état ( 3 mois) et de l’apport des familles..

-                                             Les inscriptions de 118 élèves en CP1

Il est rappelé à Mr BASSEMO que l’Association ne peut engager de fonds que sur production de devis.

A titre exceptionnel, une dotation de 1080 € sera versée à Monsieur BASSEMO avant son départ pour couvrir les dépenses inventoriées ci-dessus, malgré la non-production de devis préalables  et après signature d’un engagement de réalisation ( co-signé par Mr le DPEBA).

La régularisation est souhaitée dès son retour au Burkina.

Le procédé de versement de fonds est inchangé. Il est soumis à 3 exigences :

 -     La fourniture de devis puis de factures d’achat.

-      L’inscription obligatoire à l’inventaire de l’école.

-     Vérification de notre part.

 

Les prix d’excellence et d’encouragement, l’aide aux nécessiteux, les frais de dossiers font aussi l’objet de la demande d’aide. L’Association donne un avis favorable au premier point et portera un regard attentif à chacun des deux autres points de cette demande.

 Pour finir, le projet de la pose d’un panneau photovoltaïque sur l’école est envisagée.

 

L’ordre du jour étant épuisé, la séance est levée.

 

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site